Point de vue du puits de glace de Lanaja

 

Le puits, de forme cylindrique et construit en ashlarejo de puits de calcaire, est de grandes dimensions, avec plus de 6 mètres de diamètre et 20 de hauteur environ, pouvant ainsi loger un important volume de matériel glacé. Il est recouvert d'une fausse coupole dans la partie supérieure de laquelle s'ouvrait un oculus, où était jetée la neige, aujourd'hui aveuglée par du ciment.

 

Le puits est situé dans le SASO, un monticule qui domine toute la ville et qui servait autrefois à conserver la glace qui était collectée pendant la saison hivernale et utilisée le reste de l'année.

 

Le point de vue est situé dans l'une des nombreuses enclaves liées à l'eau dans la ville (pozo de hielo, el caño, azud de Bastarás). Il est situé sur l'enclave elle-même et son évent, et à côté de la route. Les vues, en plus d'avoir le village à nos pieds, sont sur le saso de la ville, et au fond, la chaîne de montagnes.

Dôme du puits vu de l'intérieur

Espace circulaire dans la chambre forte

Détail de l'alignement des pierres

Le puits de Lanaja est un exemple clair de l'architecture traditionnelle de la région et constitue un exemple de récupération du patrimoine. Il y a quelques années, le conseil municipal a commencé les travaux de restauration.

 

Le puits est situé sur une base souterraine circulaire avec des murs de maçonnerie en pierre locale et insérés de manière linéaire avec du mortier. Au sommet, les pierres s'emboîtent et dépassent vers la partie centrale pour former une magnifique voûte circulaire. Au centre de la voûte, il y a une fenêtre ou ouverture arrondie de 1,62 m de diamètre, qui servait à la ventilation et à l'éclairage et qui facilitait le travail de remplissage et d'extraction du puits.

 

A la base du puits, il y a un petit tunnel creusé dans la roche qui servait de système de drainage, car c'est là que l'eau de fonte était évacuée et empêchait qu'elle entre en contact avec la glace, ce qui réduisait son temps de conservation.

Base circulaire du puits

Pour accéder à l'intérieur, il y a un couloir de 6 mètres de long orienté vers le sud qui mène à une porte située à mi-hauteur du puits. Avec la réforme, un escalier en colimaçon a été installé pour atteindre le fond du puits.

 

 

Escalier d'accès et tunnel de drainage sur la gauche 

 

Magasin de glace

Début novembre environ, lorsque les premières gelées sont arrivées, le puits était en cours de préparation.  Des radeaux ont été construits à proximité et, avec le gel, l'eau transformée en glace a été transférée dans le puits. Dans la base du puits se trouvaient des supports en pierre et sur celui-ci une planche de bois et des branches constituant une plate-forme où la glace et la neige étaient supportées. Une fois la glace introduite, on marche dessus pour la compacter.

 

Les couches de glace compactée avaient une épaisseur d'environ 50 cm et elle était recouverte d'une nouvelle couche de branches et d'herbe, de cette façon plusieurs couches de glace s'empilaient jusqu'à ce que le puits soit rempli et c'était déjà à ce moment là que le vain était recouvert et que les portes d'accès étaient fermées.

 

La vente de la glace aux habitants se faisait dans le puits lui-même, une fois la source arrivée, c'est là que commençait le processus d'extraction. La glace était coupée en blocs et introduite dans des récipients en bois spéciaux qui lui donnaient la forme du pain.

comment venir de ballobar

Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur